Petits enfants…

Pas encore la crémaillère, mais une visite familiale qui fait chaud au cœur. Le jardin s’avère aussi être un beau terrain de foot (nous n’avions évidemment pas encore remarqué, avec notre triplette). 

2 ans…

Fouffler

Et voilà, ça faisait plusieurs mois qu’elle se préparait avec ses copains de la crèche, aujourd’hui Perrine a enfin eu son « versaire » à elle ! Sereine et quand même un peu émue, notre mascotte familiale a foufflé ses bougies et déchiré le papier cadeau sans hésiter. Elle a adoré son gâteau au cocoa… enfin, surtout la décoration à base de smarties ! Dommage, il manque le son, les cris des grandes sœurs et la petite voix chantonnant à l’unisson. Dans quelques jours, elle va laisser la place de reine – le temps d’une journée – à sa sœur Léa…

La marche…

PasQuelle aventure… Depuis les 30 et quelques (!) bougies de Ludovic (joyeux anniversaire papa), elle faisait des petits pas. Et samedi 18, profitant d’un magnifique couloir rassurant chez tonton Laurent et tata Christine… et d’un grand moment d’excitation, à la poursuite de son nouvel ami Tigrou le chat, Perrine, les deux bras en avant, a trouvé à la fois l’équilibre et la distance ! Un grand bonheur, sous les applaudissements d’un public (Noémie et Léa) très bruyant ! Et une émotion de plus pour les parents gâteux (et tonton et tata touchés).
DSC_5491.jpgDSC_5512.jpg

Un air de famille

DSC_5277.jpg DSC_5331.jpg

C’est chouette d’avoir pu voir les cousins (et mamies et tati et tonton jean-luc et tata iris). Mais surtout les cousins ! L’occasion de partager des jeux, dessins, réalisations de cabanes… Et tout le monde participe bien sûr aux progrès de Perrine. Petits détails à la loupe : le regard avec Dylan et Sandrine, « c’est vraiment pour moi ? » ; et à Aime, l’air de rien mais la main agile, hop, un bout de gâteau de Savoie arraché pendant que les grands posent pour la photo. Alors, elle n’a pas un air de tous, cette petite Perrine ?

Rannali

Sieste

TatiePLes joliiiies vacances à Rannali, hi, merci papi merci mamie… Premier week-end tongs, piscine, socca maison, siestes, balades, jardin fleuri, c’est chouette ! Cerise sur le gâteau (et surtout cerises sur les branches), la visite des « blessés » de Cagnes-sur-mer. Sandrine a re-testé les lois de l’équilibre avec Perrine, Dylan a fait le gâteux. Quant aux trois sœurs, elles ont apprécié le fauteuil tout neuf, idéal pour les séances de lecture ou les câlins à trois.

Quel appétit…

gourmandeEh voilà, sous les applaudissements de son public et les flashs des paparazzi, à quelques kilomètres de Cannes, Perrine a découvert les joies de la nourriture terrestre. Purée de courgettes, carottes… après les premières grimaces, elle s’est prise à ce nouveau jeu. Et bien sûr, en petite fille bien élevée, elle finit ses assiettes !

Toc-toc…

a pleine bouche

Mais qu’y avait-il donc de si intéressant dans la bouche de Perrine pour que tout le monde y enfile qui une cuillère, qui un jouet ou un pouce… Après de longs jours d’attente, deux grandes soeurs gâteuses ont pu crier leur joie et leur fierté : ça y est, Perrine a sa première dent ! Demain, tous les animateurs de la MJC et la ville entière vont apprendre et propager la nouvelle… Qu’est-ce que ça va être lorsqu’elle va faire ses premiers pas !

cuillere dans la bouche

Graine de star

Eh voilà, Perrine grandit et on commence à sortir pour vivre de nouvelles aventures. Mardi, elle s’est liée d’amitié avec un chat qui lui caressait la menotte du bout de la patte, pendant que Véro discutait avec les copines du boulot. Vendredi, direction le studio des créatifs, où quiconque ose une première visite passe obligatoirement l’épreuve de la photo avec la casquette. Avec son flegme habituel, Perrine s’est pliée sans sourciller au jeu. Elle est pas belle, notre puce de la campagne ?

Perrine
photo Fred Culas (c)2006

Que d’émotions

dodo

Une année sous le signe de la tendresse ? Perrine s’éveille et les sentiments grandissent (c’est beau, mais tellement vrai !) entre nos aînées et leur pitchoune préférée. Séquence délire dans leur future chambre commune pour Perrine et Léa… dans le lit bébé fraîchement installé par papa et maman. Et séquence câlin-dodo avec Noémie, après le biberon. Euh, nous, qu’est-ce qu’on fait, alors ? Eh bien on assure les relais de nuit et les changes parfois périlleux. Pour l’éveil, je crois qu’on a trouvé nos maîtres ! Enfin, on a nous aussi droit à des areuh, greueu et des ribambelles de sourires, et c’est bien chouette. Même (surtout ?) au calme à 4 heures du mat’ !